Le goshinkaï

Alain Guingois

Le Goshinkaï Ju-Justsu a été créée en 1989 par Alain Guingois, il s’appuie sur la tradition de la martiale japonaise et sur l’approche psychologique occidentale. Il enseigne un ensemble de techniques datant du XVIIème siècle jusqu'à nos jours, c’est un système très complet comparable au ju-jutsu ou « self-défense ».

Alain Guingois, fondateur du Goshinkaï Ju-Jutsu ne définit pas son école comme une invention ou un nouveau style mais comme une cohérence pédagogique et technique basée sur son expérience durant 40ans de pratique.

Goshinkaï :
GO : « Défense, protection » SHIN : « Personne » (Esprit et corps) KAÏ : « Groupement, association, école,style.»
 

Les 7 principes du GOSHINKAÏ JU-JUTSU :
 
1 - RESTEZ FIDÈLE A VOS ENGAGEMENTS
2 - RESPECTEZ LA NATURE
3 - CHERCHEZ A PROGRESSER AUTANT MENTALEMENT QUE PHYSIQUEMENT
4 – SURPASSEZ - VOUS
5 - VISEZ LA PERFECTION SANS VANITÉ.
6 - ENTREPRENEZ L'ÉTUDE DE VOUS
7 - PENSEZ LARGEMENT POUR OBTENIR UNE COMPRÉHENSION DE TOUT


Le terme Goshinkaï Ju-Justsu englobe toutes les méthodes qui offrent des possibilités et des moyens de défense à des distances diverses.
Il est définit par une évolution précise et progressive, en s'appuyant sur des programmes écrits. Ces programmes constituent des connaissances et des acquis permettant un positionnement dans la structure.
Le passage d'un niveau à un autre est réalisé par l’acquisition de connaissances sur 3 plans :

  1 - Améliorer sa technique et acquérir de nouvelles stratégies
  2 - Mieux gérer son corps à travers les techniques
  3 - Obtenir une meilleure compréhension de ses propres automatismes mentaux à travers l'introspection et les dialogues


Il y a 3 distances principales :




  • La distance longue : frappes simples de pieds et armes blanches
  •     
  • La distance moyenne : frappes de poings et de saisies bras tendus
  •     
  • La distance courte : "corps à corps" au sol ou debout.


  • Le Goshinkaï Ju-Justsu, permet à des gens, dont les capacités physiques, l'âge ou le sexe imposaient certaines limites, de pratiquer pleinement les combats défensifs. La recherche d’une lucidité dans l’action s’effectue grâce aux mises en situation.



    Techniques d’armes


    Sabre long / Sabre court / Couteau / Bâton long / Bâton court / Matraque Il y a 4 secteurs de travail:
     




  • « Suburi » : Les exercices de bases.
  •     
  • « Kata » : Enchaînement codifiés.
  •     
  • « Kumité » : Assaut.
  •     
  • « Taméshi-Giri » : Coupes sur cibles.





  • Shiatsu

    ou l'art d'harmoniser le corps

    SHIATSU :
    « pressions avec les doigts »

    Qu'est ce que le shiatsu ?

    Les « Shiatsu » sont les techniques manuelles de mobilisations du corp.
    Il se réalise sous forme de pressions effectuées essentiellement avec les doigts et les mains.

    Bienfaits et actions du shiatsu ?

    La pression des doigts sur les méridiens, les étirements et les rotations assouplissent les articulations et améliorent le bien être global.
    Le shiatsu améliore la souplesse des tissus musculaires, corrige les défauts mineurs du squelette et facilite le fonctionnement harmonieux du système nerveux.





    Shintaïso


    SHIN :
    « Personne » (Esprit et corps)
    TAÏSO : « Gymnastique - exercices pour la santé»

    Le Shintaïso permet d’élargir ses champs de consciences corporels, psychiques et émotionnels.

    Ces techniques font appel à des références internes dont les finalités sont :


    a) La recherche de l’harmonie entre le corps, l’esprit et les émotions.
    b) L’appréhension de l’individu comme un être complexe global et unique.
    c) La possibilité pour les être humain de s’adapter aux variations du milieu dans lequel il vit.
    Ces techniques servent aussi à conserver ou améliorer la santé.


    Cette discipline permet de découvrir 4 secteurs importants pour l’individu :
    1. L’équilibre du corps, avec la prise de conscience des points d’appuis et du centre de gravité corporel et par la régulation du tonus musculaire.
    2. Les étirements des membres supérieurs et inférieurs.
    3. Le contrôle des émotions par les différentes respirations, associées aux mouvements avec ses 3 possibilités (abdominale, pulmonaire, sous claviculaire).
    4. Le souci d'une hygiène de vie appropriée à chaque individu.

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire